News

PSA/FCA : marques, modèles, usines réduits en Chine avec Stellantis

Les grandes lignes des plans du groupe PSA et de Fiat Chrysler Automobiles (FCA) pour regagner le terrain perdu en Chine après leur fusion dans la future société Stellantis commencent à émerger. Les constructeurs pourraient s’acheminer tout à la fois vers une réduction du nombre de marques, de modèles et d’usines.

Pas raisonnable de garder marques, plates-formes et modèles actuels selon PSA

« Il n’est pas raisonnable de penser que nous continuerons avec autant de marques, autant de plates-formes et autant de gammes de véhicules au sein de Stellantis, étant donné les volumes que font les entités combinées », a récemment déclaré Philippe de Rovira, directeur financier de PSA.

Ajoutant que le groupe français avait récemment vendu une usine exploitée en co-entreprise avec son partenaire Dongfeng et en a fermé une autre. Objectif : s’efforcer de réduire les coûts fixes du partenariat nommé DPCA, qui perd de l’argent.

Selon Carlos Tavares, PDG de PSA, qui dirigera Stellantis, la création de synergies et la possibilité d’opérer un nouveau départ en Chine seraient deux avantages majeurs de la fusion avec FCA.

Les ventes de PSA en Chine ne font que chuter

La Chine était autrefois le plus grand marché unique de PSA, le constructeur automobile y vendait plus de 700 000 véhicules par an jusqu’en 2014. En 2019, le groupe a vendu environ 119 000 voitures dans le pays, et cette année, il en vendra probablement moins de 50 000. Seules 31 239 véhicules ont été vendus de janvier à septembre 2020, soit une baisse de 64% par rapport à la même période en 2019.

FCA présent en Chine uniquement avec la marque Jeep

FCA vend désormais en Chine uniquement la marque Jeep. Le constructeur construit des versions à essence et hybrides rechargeables du Jeep Grand Commander ainsi que les modèles essence des Renegade, Compass et Cherokee dans le cadre de sa coentreprise avec GAC Motor.

Les constructeurs chinois et japonais mènent la vie dure à leurs concurrents

Les analystes affirment que PSA et FCA, ainsi que d’autres marques de marché de masse autrefois prospères telles que Ford et Renault (qui a récemment interrompu les ventes de voitures particulières en Chine), ont été écrasées par des marques japonaises et locales, qui ont des gammes de produits. mieux adapté aux goûts chinois à des prix moins chers.

FCA : projet de joint-venture avec Foxconn

FCA a annoncé pour sa part un projet de joint-venture avec le fabricant d’iPhone Foxconn en vue de construire des véhicules électriques en Chine. Foxconn vient de montrer une plate-forme électrique de style «skateboard» que les partenaires pourraient adapter à leurs besoins. Son utilisation par la co-entreprise de FCA n’a toutefois pas été confirmé.

Plan stratégique de PSA en Chine

PSA va supprimer plusieurs milliers d’emplois en Chine dans le cadre de son plan stratégique Yuan. Lequel fixe comme un objectif un seuil de rentabilité de 150 000 véhicules et un volume de ventes de 250 000 véhicules d’ici 2021, et de 400 000 d’ici 2025.

En plus de réduire les coûts de sa coentreprise DPCA, PSA a dissous l’an dernier sa coentreprise avec Changan, laquelle produisait des véhicules de marque DS, en vendant notamment leur usine conjointe à Shenzhen.

Nous avons fait des progrès significatifs dans la réduction notre capacité industrielle chinoise, a déclaré de Rovira. Ajoutant que PSA disposait encore de deux usines sur le territoire et qu’il travaillait à y réduire ses coûts fixes.

Sources : Automotive News, PSA

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.